Accueil

La liberté des enfants de Dieu

 

Depuis toujours, la liberté est un mot magique. Souvent nous pensons que ce sont les circonstances que la société, les autres, la santé, la famille ou le travail nous imposent qui limitent notre liberté. Mais il n’y a qu’apparence de liberté, quand on fait ce qu’on veut, comme on veut et quand on veut. 

 

Nos diverses expériences nous montrent clairement que l’absence de contraintes extérieures ne suffit pas à faire de nous des êtres vraiment libres. Bien souvent, notre manière de vivre et de prendre nos décisions est influencée par nos diverses peurs (d’être rejeté, blâmé, critiqué, incompris, de l’inconnu…) et par nos différents besoins (d’être aimé, reconnu, valorisé, d’indépendance, de contrôle…). Nous ne sommes pas aussi libres que nous le proclamons. Et de toutes les formes de liberté, la plus difficile à construire, et à renouveler sans cesse, est la liberté intérieure qui est le fruit d’un travail long, lucide et constant sur nous-mêmes.

 

 La liberté intérieure, c’est la capacité d’écrire notre propre histoire de vie, en prenant des décisions personnelles qui nous transforment de l’intérieur et qui nous acheminent vers la capacité d’aimer toujours davantage. Elle nous fait reconnaître la présence libératrice de Dieu dans toutes les dimensions de notre vie. Le message que la Bible nous livre est celui de « la liberté glorieuse des enfants de Dieu » (Rm 8, 21).

 

Jésus est la seule personne vraiment libre qui n’ait jamais vécu. Il a eu à prendre des décisions dans ses diverses relations, par exemple avec les apôtres, la foule, les pharisiens et même avec sa mère. Il a connu, lui aussi, bien des difficultés et des contraintes tout au long de son existence terrestre. Mais il est resté libre intérieurement pour demeurer dans le projet de son Père, malgré les oppositions qui l’entouraient.

 

Jésus est un homme libre et libérateur qui nous appelle à vivre de cette même liberté des enfants de Dieu. C’est pourquoi l’Évangile est le véritable éducateur de notre liberté intérieure.

 

Devenir de plus en plus libres nous rappelle que c’est dans notre vie de tous les jours, dans nos relations concrètes aux personnes, aux choses et aux événements que se vit notre capacité de vivre en enfants de Dieu. C’est jour après jour qu’il faut exercer notre liberté intérieure pour devenir de plus en plus libres à la manière de Jésus.
 
Lucille Madore